Journal de bord

Par Boris Perchat

J’ai ajouté sur la page décrivant l’ébauche du service qu’il s’agit de concrétiser pour permettre à tout à chacun de financer des repas aux étudiants la précision suivante :

Très important : idéalement le restaurant ne doit pas être obligé de s’inscrire préalablement sur le site web d’un service d’intermédiation financière déjà existant. La saisie des coordonnées bancaires depuis le formulaire d’inscription suffit. Idéalement.

Cette précision fait échos à un point tout aussi important explicité le paragraphe suivant :

Très important : il est impératif que la somme payée en ligne par l’internaute lorsqu’il achète un repas à l’attention d’un étudiant soit créditée directement sur le compte bancaire du restaurant concerné par l’achat. Repas Solidaires n’a en effet pas vocation à devenir intermédiaire financier et/ou place de marché.

Lien vers le chantier : repas-solidaires.fr/?p=1509

L’initiative Repas Solidaires pourrait s’apparenter au délire du parfait mytho.. je parle en effet de ma visite auprès de 10 restaurateurs mais rien ne prouve que j’y suis bien allé. Je parle en outre de 2 amis pour la première visioconf mais là aussi rien ne prouve qu’elle ait bien eu lieu. Pas de capture d’écran. Rien. Et pourtant tout est vrai… pour ce qui concerne les restaurateurs je ne les cite pas parce que je veux leur laisser la possibilité de dire non (même après un oui de départ) et sans que cela leur nuise ensuite en terme d’image (ils ont suffisamment déjà à faire avec la crise actuelle) et en outre je n’étais pas sûr d’aboutir rapidement dans la mise en route du service et donc je ne pouvais pas leur promettre monts et merveilles.
Pour rappel en effet je mène l’initiative sur mon temps de repos le soir après ma journée de travail et le week-end (j’ai un emploi salarié).
Enfin je ne suis pas porté sur les selfies et autres mises en scène marketing de soi. Sorry. Je pense que cela ne sert pas le but que l’on s’est fixé et au contraire. Ai-je tort ?
Peut-être devrais-je penser à un peu plus de photos cependant et sans tomber dans le selfie ou la capture d’écran qui en jette. J’y réfléchis s’il devait y avoir de ma part une nouvelle visite des restaurants déjà visités ou à l’attention de nouveaux restaurants.

Mais ça ce sera si on trouve quelqu’un, personne ou organisation, pour concrétiser l’ébauche de service.

Par Boris Perchat, initiateur de Repas Solidaires

Après discussion en visio-conférence avec 2 amis, après visite sur le terrain d’une dizaine de restaurateurs orléanais qui a permis de constater leur intérêt pour l’idée véhiculée par Repas Solidaires, après une déclaration quant aux motivations qui m’ont poussées à aider les étudiants dans le besoin, j’ai défini une première ébauche de service Repas-solidaires.fr sous forme d’un croquis.

Sa mise en application suffirait à mettre en relation des internautes désireux de financer des repas à des étudiants par l’intermédiaire de restaurateurs participants et conformément à l’idée originelle.

L’ébauche n’est cependant pas réalisable par mes soins dans des conditions conformes à l’urgence qui frappe les étudiants

En conséquence je mets le projet Repas-solidaires.fr à compter de ce jour 5 avril 2021 en suspens prêt à reprendre néanmoins son cours dès lors qu’une personne ou institution manifestera sa capacité à combler dans des conditions optimales (rapidité et compétence) l’ébauche de service suivante : 

3 points préalables à noter avant de vous présenter l’ébauche du service : 

1 – La concrétisation de l’ébauche c’est à dire la mise en route du service Repas Solidaires s’effectuera non pas sur l’actuel site web Repas-solidaires.fr mais sur le futur site web repassolidaires.fr qu’il sera nécessaire de créer de surcroit. Plus sur ce point.

2 – Comme exprimé dans la déclaration d’intention originelle (paragraphe 10) Repas Solidaires a vocation à devenir un outil universel d’entre-aide au service du bien commun, utilisable par tous et enrichi dans ses fonctionnalités de manière collaborative des apports de chacun et sans que personne ne puisse prétendre se l’accaparer de manière exclusive, le vendre ou le dénaturer. Cela signifie qu’une fois la mise en route du service effectué par vos soins et conformément à la définition du service ci-dessous, le service Repas Solidaires continuera sa construction collaborative par le biais de l’actuel site web Repas-solidaires.fr au moyen des chantiers collaboratifs et de la comptabilité générale

3 – Si l’outil a vocation à devenir un outil universel au service du bien commun, la concrétisation du service peut s’effectuer néanmoins en recourant à un financement. En d’autres termes si vous avez le moyen de mettre en route le service et que vous souhaitez recevoir un financement à ce titre, je suis en mesure d’instaurer un financement collaboratif qui vous reviendra et selon un modèle dont je suis à l’origine et qui a déjà fait ses preuves sur un autre projet de mon initiative.

Discutons-en.

Voici maintenant la définition de l’ébauche de service à concrétiser sur repassolidaires.fr

Les restaurateurs s’inscrivent au service en renseignant au moyen d’un formulaire en ligne sécurisé : 

a – leur emplacement géographique ainsi qu’une photo de la devanture de leur restaurant

b – la formule repas (photos, composition, prix)

c – leurs coordonnées bancaires 

La saisie de ces données leur permet d’apparaitre de façon géo-localisée sur une carte de France (de type google maps ou OpenStreetMap ou autre alternative : voir à ce sujet cet article et cet autre article).

Très important : idéalement le restaurant ne doit pas être obligé de s’inscrire préalablement sur le site web d’un service d’intermédiation financière déjà existant. La saisie des coordonnées bancaires depuis le formulaire d’inscription suffit. Idéalement.

Les internautes désireux de financer des repas aux étudiants achètent des repas aux restaurateurs participants dans leur localité ou tout autre localité de leur choix. 

Très important : il est impératif que la somme payée en ligne par l’internaute lorsqu’il achète un repas à l’attention d’un étudiant soit créditée directement sur le compte bancaire du restaurant concerné par l’achat. Repas Solidaires n’a en effet pas vocation à devenir intermédiaire financier et/ou place de marché.

Un compteur fait apparaitre les repas disponibles c’est à dire financées dans chaque ville et dans chaque restaurant. Les étudiants en prennent connaissance et peuvent se rendre dans un restaurant dont le compteur repas est créditeur afin d’y retirer un repas. Il leur suffit de présenter leur carte d’étudiant au restaurateur. Pour remercier l’internaute à l’origine du financement du repas mais aussi pour conforter l’internaute à l’origine de celui-ci que le repas a bien été délivré, l’étudiant est invité à lui adresser une photo de son repas prise sur son smartphone en y ajoutant sur celle-ci un signe distinctif de son choix (carte d’étudiant ou tout autre élément). Cet envoi est rendu possible du fait que l’étudiant s’est inscrit préalablement sur le site web et d’une fonction dite de “remerciement après enlèvement du repas auprès du restaurateur”.

Ces éléments suffiront à donner une existence au service Repas Solidaires selon l’idée originelle formulée.

D’autres éléments ont été imaginés par mes soins qui apparaissent floutés sur le croquis de l’ébauche et qui compléteront de fonctionnalités supplémentaires le service. Si vous témoignez de votre volonté et de votre capacité à concrétiser les éléments déjà exposés ci-dessus, je me ferai un plaisir de vous exposer ces autres fonctionnalités au cours par exemple d’une visio-conférence. 

Contactez-moi